Aya de Yopougon

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

Magnifique bande dessinée relatant les vies des jeunes filles surtout, mais aussi des jeunes garçons, dans la petite communauté de Yopougon, banlieue d’Abidjan en Côte d’Ivoire.  Ces trois albums parlent du manque de ressources, du peu de débouchés pour les jeunes ivoiriens de cet arrondissement, pauvres, mais qui veulent trouver de nouveaux horizons.

Image de AYA

Image de AYA

Le désir de sortir de cette destinée qui est la leur, leur naïveté face à n’importe quelle promesse d’un certain Eldorado, les fait facilement tomber dans des pièges.  Par contre, leur soif de connaître et leur sens critique leur font avoir  d’autres ambitions que celles de leurs parents.

 

Ces albums sont pleins de citations que je dirais “ivoirienne” et des proverbes savoureux.  Comme exemple, “Il n’y a que le chien qui ne change jamais sa façon de s’asseoir” ou encore “c’est comme chercher une machette dans un champ de maïs”.

 

Les illustrations sont magnifiques, le propos pertinent et la lecture en est très facile et agréable.  Si vous aviez des commentaires, il me fera plaisir de les lire.  Autrement, bonne lecture….