Les jeux de tirs (shooter) sont souvent des jeux qui arrivent avec fracas, mais ils retournent rapidement dans les abysses de l’univers vidéoludique. En effet, très peu de jeux de ce genre savent captée l’attention des gamers plus que d’un an ou deux.

En constraste, la série Counter-Strike a su garder l’attention des gamers depuis plus de 15 ans depuis la sortie en 2004 du premier opus nommé Counter-Strike : Source. Valve à intégré au fil du temps de nombreux modes de jeux et en même temps à raffiné les graphiques du jeu. Ces améliorations peuvent être observés dans le dernier jeux nommé Counter-Srike : Global Offensive.

Logo de la compagnie de jeu vidéo Valve

Logo de la compagnie de jeu vidéo Valve

Grande diversité dans les modes de jeu

CS:GO vous offre plusieurs modes de jeu. En effet, il est possible de jouer en local (mode hors-ligne) avec des amis ou de jouer contre des bots. Sinon, on peut jouer en ligne (internet) sur divers modes de jeux comme  l’occasionnel qui je se joue à 10 contre 10 ou le mode compétitif à 5 contre 5.

Le mode occasionnel est très intéressant si vous voulez jouer pour une petite durée dans le temps. Car, il vous est permis de quitter le jeu en plein partie sans pénalité.

À l’inverse, le mode compétitif vous oblige à mettre de votre temps et vous oblige à bien savoir comment agir en équipe afin d’obtenir la victoire. En compétitif, au contraire de l’occasionnel, vous êtes obligés de rester au maximum de 90 minutes de jeux sous peine de voir temporairement votre profil exclue du matchmaking.

Compétitif ouvert, devenez professionnel !

Ce jeu vous permet en effet de vous améliorer graduellement. Cet effet graduel est dû à un système de ranking, vous devriez toujours trouver un adversaire à votre taille ce qui est une grande différence des shooters très connus comme Battlefield ou Call of Duty.

Les deux derniers jeux obligent les meilleurs et les moins bons à jouer dans la même partie et peut parfois vous causer bien des frustrations. Je crois que le fait que tous les joueurs soient égaux dans la partie soit un avantage. En fait, cela vous permet de vous améliorer à la place de vous faire oblitérer à chaque apparition de votre personnage.

Les bobos du jeux

Malgré le travail de monstre chez Valve au niveau des cartes et au niveau des graphismes. J’ai du vivre, de nombreuses fois, à me confronter aux hackeurs ou encore aux gens qui sont des smurfs. Ces inconvénients majeurs rendent le gameplay vraiment déplaisant. En conséquence, l’équilibre fourni par le matchmaking de Valve est complété déréglé ce qui causent vraiment des parties déséquilibrés.

Ma note : 8 sur 10

À cause des inconvénients, je dois retrancher deux points. Mais, j’ai l’espoir que Valve travaille avec hardeur à tenter de fermer les brèches dans le jeu dans la mesure du possible.

En terminant, je crois que ce jeu possède encore assez de belles années devant lui à cause que Valve développe toujours avec ardeur beaucoup de contenu dans le jeu au grand plaisir des gamers comme moi.