Logo_Canadiens_de_Montréal_1926-1952.svg

Mardi 7 avril 2020: Game 2 entre les Canadiens de Montréal et les Nordiques de Québec(20 avril 1993)

accessoire du CH
accessoire du CH

Première période , pauvre Patrick Roy…  :

Au début de la première période, on assiste à une attaque assez puissante des Nordiques, car le trio de Carbonneau joue souvent à la défensive. D’ailleurs, jouer à la défensive n’est pas un bon cadeau pour les Canadiens, car Leschyshyn reprend une rondelle libre, fait un tir et le disque touche le fond du filet du CH. La marque est alors de 0-1 pour les Nordiques. Attendez, ce n’est pas tout, car un peu plus tard, Young reprend la rondelle fait un tir puissant et précis de la ligne bleue et marque. Le score est donc de 0-2 pour Québec. Malgré la difficulté du CH, Brunet se réveille et tente deux tirs qui font pas mal bouger le gardien des Nordiques, Hextall. Toutefois, cela ne suffit pas, car Young reprend une rondelle bondissante, fait un tir et surprend, à nouveau, Patrick Roy. Ouin…Difficile période pour Roy! Bref, le pointage est alors de 0-3 pour les Nordiques.

Deuxième période ,     les Nordiques mènent encore à l’offensive…   :

Au début de la deuxième période, on assiste, à nouveau, à des Nordiques extrêmement menaçants parce que ceux-ci font plusieurs tirs et laissent très peu d’opportunités pour les Canadiens. Petit spoil, cela se poursuit jusqu’à environ la mi-période. Toutefois, Bellows et ses coéquipiers se réveillent et Bellows, joueur du CH, marque un but grâce à un tourniquet avec la rondelle. Oh, attendez! Les arbitres demandent un review humain, car apparemment, la rondelle n’a pas franchi la ligne. Pourquoi humain? Eh bien, en 1993, la caméra pour les reviews était des personnes derrière les écrans protecteurs, derrière les buts! De plus, les personnes qui prenaient les décisions et qui parlaient aux arbitres étaient visibles durant le match. Donc, pas très efficace! Ah, la bonne vieille technologique! Malheureusement, le but est refusé. Heureusement, pour le restant de la période, les Canadiens se défendent bien et il y a aucun autre changement au tableau des scores. Bref, la marque reste de 0-3 pour les Nordiques.

Troisième période,   pas facile pour le CH…   :

Au début de la troisième période, les Canadiens sont en infériorité numérique à cause d’une pénalité de Bellows. Résultat? Eh bien, les Canadiens se défendent bien et le jeu se poursuit donc en 5vs5. À 11 :00 mins du chrono, le trio de Muller se réveille et crée un « espoir » pour le Canadien. Mais la vérité est que cette attaque du Canadien ne dure pas bien long (à peine quelques secondes) et les Nordiques continuent, encore une fois, leur très belle offensive. Toutefois, les Canadiens ne baissent pas les bras, car quelques minutes plus tard, Bellows déjoue le gardien des Nordiques, fait un tir et compte. Le score est alors de 1-3 pour Québec. À la toute dernière minute de la période, le coach des Canadiens, Jacques Demers, décide de faire un filet désert. Le résultat? Eh bien, Lapointe, joueur des nordiques, en profite pour marquer un but. Disons que ce n’était pas sa soirée à Patrick Roy! Bref, la marque finale est de 1-4 pour les Nordiques.

Défaite des Canadiens avec un pointage de 1-4.

Logo_Canadiens_de_Montréal_1926-1952.svg
Logo_Canadiens_de_Montréal_1926-1952.svg

Série Canadiens vs Nordiques:

QUE mène 2-0

Prochain rendez-vous: 8 avril 2020 face aux Nordiques Game 3 (1993)