Tuque du CH

Jeudi 9 avril 2020: Game 4 entre les Canadiens de Montréal et les Nordiques de Québec(24 avril 1993)

Tuque du CH
Tuque du CH

Première période , bon départ pour le Canadien…   :

Durant les deux premières minutes de la première période, les deux équipes mènent offensivement, car le trio de Sakic et le trio de Carbonneau font de nombreux tirs puissants et menaçants. Cependant, une minute plus tard, les Nordiques vont plus se démarquer que le CH, car le trio de Muller a de la difficulté à créer un jeu en zone adverse. Heureusement, à 15 :43 mins du chrono, ce trio va recevoir un peu d’aide comme par magie, car Finn a une pénalité pour coup de bâton à Dionne. Hey, on se calme Finn! Est-ce que les Canadiens vont en profiter? La réponse est oui! Haller fait un tir, rate, Damphousse arrive à la rescousse, reprend la rondelle, fait un tir et compte ! La marque est alors de 0-1 pour Montréal. En revanche, vous connaissez les Nordiques… Ils n’abandonnent jamais! Donc, quelques minutes plus tard, le fameux Young prend le disque, se positionne, tourne vers l’arrière, effectue un magnifique tir et la rondelle touche le fond du filet du Canadien. Bref, c’est l’égalité 1-1.

Deuxième période ,     les Nordiques aiment les égalités ?!    :

Pendant les deux premières minutes de la deuxième période, les Canadiens mènent offensivement, car le trio de Damphousse a un meilleur jeu offensif que le trio de Sakic qui est normalement très fort en offensive. Deux ou trois minutes plus tard, Finn a l’occasion d’avoir une excitation des fans du Canadien, car il a une autre pénalité pour coup de bâton à Guy Carbonneau. Malheureusement, le CH n’en profite pas, mais à peine quelques secondes après cette pénalité des Nordiques, Bélanger fait une passe à Leeman, celui-ci fait un tir en tombant et marque le deuxième but des Canadiens. Le score est alors de 1-2 pour les Canadiens En fin de période, les Nordiques vont être de bonne humeur, car Sakic fait un tir à la gauche de Roy et le disque touche le fond du filet des Canadiens. Bref, c’est l’égalité 2-2.

Troisième période,   Jacques Demers est bien content!   :

On commence bien cette troisième période chez nos Glorieux parce que Brunet marque dans un but désert parce que Hextall est étendue sur la patinoire. Le pointage est donc de 2-3 pour Montréal. À la mi-période, les Nordiques envoient « un éclair » sur le CH, car Carbonneau a une pénalité pour avoir garder la rondelle avec lui pendant 20-30 secondes. Heureusement, le trio de Muller se défend bien et ne permet pas une autre égalité. C’est correct deux égalités, mais trois, on se calme… À 5 minutes de la fin de la période, le trio de Sakic appuie sur l’accélérateur et permet un bon jeu, rapidement, en zone adverse. À une minute de la fin de la période, le coach des Nordiques, Pierre Pagé, décide de faire un filet désert. Cela ne change rien au tableau des scores, mais le meilleur moment de cette décision est quand Hextall trébuche sur la patinoire tellement il a de la pression pour revenir rapidement au banc des joueurs. Bref, la marque finale est de 2-3 pour les Canadiens de Montréal.

Victoire des Canadiens avec un pointage de 2-3.

Logo_Canadiens_de_Montréal_1926-1952.svg
Logo_Canadiens_de_Montréal_1926-1952.svg

Série Canadiens vs Nordiques:

Série à égalité 2-2

Prochain rendez-vous: 10 avril 2020 face aux Nordiques game 5 (1993)